🌳Un arbre est planté par évaluation et par achat ! En savoir plus...
0 0

Qu'est-ce que la cervicalgie ?

cervicalgie La cervicalgie est une notion générale pour désigner les douleurs qui partent de la colonne cervicale et qui concernent la zone de la nuque.

Il existe deux types de cervicalgie :

La cervicalgie aiguë :
Elle survient surtout à la suite de blessures au niveau des structures musculaires et ligamenteuses.

La cervicalgie chronique :
Cette maladie est surtout la conséquence d'irritations et de perturbations au niveau des disques intervertébraux ou des articulations intervertébrales. Ces dysfonctionnements sont principalement dus à des perturbations dont l'origine se situe dans la colonne cervicale, et touchent la zone des articulations cervicales. Conséquences : des douleurs au niveau de la nuque. La plupart du temps, cela raidit les muscles, entravant ainsi fortement la mobilité de la tête.

La colonne cervicale :

La colonne cervicale se compose de sept vertèbres. Contrairement aux vertèbres lombaires, celles-ci sont très petites. Elles sont toutefois suffisamment fortes pour supporter le poids de la tête.

Dans le jargon médical, la première vertèbre cervicale est appelée « l'atlas ». Elle n'est pas très imposante et n'est constituée que d'un petit anneau osseux. Les premières vertèbres cervicales relient l'os crânien à l'ensemble de la colonne vertébrale.

La tête doit sa mobilité à la liaison particulièrement souple entre l'atlas et la deuxième vertèbre, l'axis. Ce dernier a la même constitution que les autres vertèbres. L'axis a toutefois une particularité. Sur son arête frontale, il possède une saillie orientée vers le haut, qui s'insère parfaitement dans la cavité de l'arc osseux de la première vertèbre. C'est ce qui permet à la tête d'effectuer des mouvements rotatifs.

Douleurs causées par des problèmes de colonne vertébrale :

Modifications dégénératives :
  • modifications au niveau des disques intervertébraux
  • insuffisance ligamentaire (= dysfonctionnements des ligaments)
  • Modifications au niveau des os
  • dysfonctionnement des articulations cervicales
Malformations :
  • problèmes de croissance (p.ex. scoliose)
  • malformations congénitales
Maladies généralisées du squelette :
  • ostéoporose
  • ostéomalacie (ramollissement des os)
Maladies d'origine infectieuse :
  • maladies infectieuses
  • maladies rhumatismales
Tumeurs de la colonne vertébrale :
  • métastases
  • tumeurs primaires
Traumatismes :
  • fractures
  • traumatisme de la colonne lombaire

Lorsqu'une personne est atteinte de cervicalgie, elle éprouve le plus souvent des douleurs au niveau de la nuque, des épaules et des bras. La gravité de la perturbation joue ici un rôle décisif.

Les différents types de cervicalgie :

1. Cervicalgie supérieure :
Cette forme de cervicalgie se caractérise par des douleurs au niveau de la nuque. La douleur irradie jusque dans la tête car les troubles se concentrent essentiellement sur les racines nerveuses de la deuxième vertèbre. La colonne vertébrale est alors directement responsable des maux de tête.

2. Cervicalgie centrale :
Dans un cas typique de cervicalgie centrale, les douleurs surviennent au niveau des 3e, 4e et 5e vertèbres et se diffusent jusque dans les omoplates et même au-delà des épaules. Des paralysies peuvent survenir au niveau des muscles de l'omoplate.

3. Cervicalgie inférieure :
Les douleurs peuvent irradier jusque dans le petit doigt, car les racines nerveuses des 6e et 7e vertèbres cervicales et celles de la 1re vertèbre thoracique sont touchées.

Astuces et conseils allnatura

Une bonne position peut aider

Il est particulièrement important de soulager votre colonne vertébrale lorsque vous êtes allongé. Des erreurs graves sont souvent commises à ce niveau, et cela peut aggraver les douleurs.
Lorsqu'un matelas est trop ferme, le corps ne peut pas bien s'y enfoncer, car la contre-pression exercée par le matelas est trop importante. Il en résulte des tensions au niveau de la nuque.
Un matelas trop souple provoque l'affaissement de la colonne vertébrale, ce qui provoque plus de douleurs.
Nous vous montrons ci-après les aspects auxquels vous devriez veiller lorsque vous achetez un matelas :

Bonne et mauvaise position

surface trop ferme mauvaise position : le matelas est trop ferme ; la colonne vertébrale est tordue, ce qui engendre des douleurs dorsales.
surface trop molle mauvaise position : le matelas est trop mou ; la colonne vertébrale s'affaisse et est tordue. Cela engendre une fois de plus des douleurs dorsales.
position parfaite bonne position : matelas avec un niveau de fermeté variable et une élasticité point par point élevée ; la colonne vertébrale est bien droite et détendue, et vous pouvez dormir sans douleur.

Afin d'obtenir un positionnement corporel optimal et anatomiquement correct tout en soulageant la colonne vertébrale, nous utilisons du latex naturel d'allnatura avec plusieurs zones et obtenons ainsi de très bons résultats pour le client.

Âme à 5 zones :
Zone de la tête et de la nuque / Zone des épaules / Zone du bassin / Zone souple / Zone moyennement ferme

Âme à 7 zones :
Zone de la tête et de la nuque / Zone des épaules / Zone des vertèbres lombaires / Zone du bassin / Zone de soutien / Zone souple / Zone moyennement ferme

Avec ces différentes variantes, vous êtes en mesure de choisir LE matelas qu'il vous faut, en fonction de vos propres exigences.

Tous nos matelas en latex naturel sont fabriqués à 100 % en caoutchouc naturel. Tous les matériaux utilisés pour les enveloppes, comme la laine vierge, le coton ou le crin de cheval, sont entièrement naturels.
Les housses de matelas sont fabriquées à 100 % en coton issu de l'agriculture biologique.

Cet article est destiné à votre information générale uniquement et ne doit pas servir de base à l'autodiagnostic ou à l'autotraitement. Bien entendu, celui-ci ne peut pas remplacer une visite chez le médecin.

Découvrez ici directement notre gamme

chargement

Un moment s'il vous plaît